loader image

Bas les masques !

👀 « En même temps », le show de Macron. 👀

🛑 « En même temps », le show de Macron. 🛑

Hier soir, des milliers de personnes défilaient dans les rues, scandant « Liberté » et « Solidarité avec les sans papiers » pour dénoncer les violences insupportables commises une fois encore par la police d’état sur les étrangers et le blanc-seing accordé plus tôt par l’Assemblée Nationale aux forces de l’ordre.

« En même temps », et comme si de rien n’était, Macron faisait son show à l’Elysée. Jouant la carte de la séduction, il a feint de se montrer pédagogue, respectueux et solidaire, se positionnant en pater familias bienveillant et protecteur. Il s’est gargarisé de sa gestion de la crise.
En fait, il lançait sa campagne 2022…

Oui, l’hôpital s’est transformé pour accueillir les malades. Mais à quel prix ? Et ce sont les soignant.es, les premier.es de corvée qui ont fait face, innové, se sont auto-organisé.es.
Lui et son gouvernement étaient bien trop occupés à mentir sur les stocks de masques, à poursuivre les soignant.es qui osaient parler.

On n’oubliera pas.

Pour la deuxième vague, ils ont choisi de privilégier encore et toujours l’économie et ont tardé à prendre les mesures nécessaires. Alors non, son laïus sur son rôle protecteur ne prend pas.

Il peut toujours se féliciter, mais nous savons bien que les moyens pour l’hôpital public ne sont toujours au rendez vous, le Ségur est une imposture et si, le « quoiqu’il en coûte » n’est resté qu’une formule.
Les soignant.es continuent de fuir massivement l’hôpital, pas tant à cause de la pandémie que d’une organisation du travail délétère basée sur la logique du chiffre, maltraitant les patient.es et les soignant.es.

Comment ose t il se prétendre solidaire alors que depuis des années, déjà avant son accès à l’Elysée, il attaquait, détricotait tous nos conquis sociaux, tous nos services publics, privilégiant toujours les plus riches, méprisant le peuple.
Qui peut encore le croire ?!
Comment peut il prétendre être attaché à l’humanisme et la démocratie alors même qu’il impulse des lois qui attaquent nos libertés, et nie sans cesse l’expression du peuple manifestant ?
Il s’en contrefiche alors que l’ONU s’en inquiète…

Nous ne sommes et ne resterons pas passif.ves.
Nous prenons nos responsabilités.
Nous nous organisons, sans eux.
Il veut « inventer un nouvel avenir français », nous, nous inventons un nouvel avenir humain et bienveillant, fondé sur le soin, la solidarité et l’auto-organisation.

Nous n’avons pas besoin d’eux, ils peuvent démissionner.

Dessin de Tardi.

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email
Ce site website est hébergé par Grape Hosting